Soutenance de thèse

Understanding Engagements among Citizens, Politicians and the State : A study of Intermediation Mechanisms in Pakistani Punjab

Résumé

Cette thèse s'est intéressée aux acteurs et aux pratiques de l'intermédiation politique pour comprendre la dynamique des engagements entre l'Etat et la société au Pendjab. En utilisant l'heuristique de l'engagement, elle étudie la manière dont les institutions politiques/étatiques sont approchées et accédées par les citoyens pour satisfaire leurs besoins et leurs demandes et vice versa. Pour comprendre ces engagements, nous soulignons l'existence d'un mécanisme d'intermédiation qui relie les citoyens à l'État et au gouvernement. La thèse comprend les intermédiaires politiques impliqués et leurs multiples fonctions en rassemblant une approche de méthode mixte, comprenant (i) une enquête sur les ménages pour collecter des informations primaires liées aux comportements et aux attentes sociales, économiques et politiques des citoyens ordinaires ; (ii) des entretiens avec des leaders politiques ; et (iii) une observation participante de la vie quotidienne et des événements politiques (élections, protestations, réunions de panchâyat et interaction dans les bureaux locaux). Cette méthodologie variée permet de contextualiser ces interactions sociales et politiques multidirectionnelles dans le terrain institutionnel local et les répertoires socioculturels d'action et d'évaluation correspondants. La thèse vise en particulier à relier les différentes formes d'engagements politiques en examinant les caractéristiques et les acteurs communs des mécanismes d'intermédiation dans différents types d'établissements de population. Pour comprendre la ténacité de ce mécanisme informel, elle aborde l'histoire des institutions économiques, c'est-à-dire les régimes fonciers, les clivages sociaux des Biraderi et des classes sociales, ainsi que les expériences de construction de l'État dans le tout Pendjab. Tout en explorant simultanément l'importance des répertoires socioculturels qui contribuent à donner une légitimité populaire à l'intermédiation comme mode d'action politique. Par conséquent, la thèse souligne l'importance d'étudier les aspects structurels et culturels de l'intermédiation politique afin d'évaluer l'importance des processus et pratiques politiques tels que les élections, la prestation de services publics, la résolution des problèmes quotidiens et l'action collective, afin de saisir la nature dynamique de la politique populaire au Pendjab. Elle souligne également que les mécanismes d'intermédiation permettent a) de relier les différentes caractéristiques de la politique populaire et b) de comprendre le changement et la continuité des relations entre l'Etat et la société au Pendjab. Ce faisant, la thèse contribue à la conceptualisation d'une perspective relationnelle de la politique alimentée à la fois par des valeurs culturelles et des éthos institutionnelles.

Jury

  • Mme Stéphanie Tawa Lama-Rewal (Directrice de thèse), CNRS
  • M. Laurent Gayer, CNRS
  • M. Christophe Jaffrelot, CNRS
  • Mme Shandana Khan Mohmand, University of Sussex
  • M. Fabrizio Speziale, EHESS
  • M. Muhammad Waseem, Lahore University

Informations pratiques

Date(s)
  • Lundi 14 juin 2021 - 09:00
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.