Soutenance de thèse

Sous l'œil de l'empire : la construction du Caucase et des Caucasiens (fin XVIIIème et 1850)

Résumé

Il s’agit d’écrire non pas l’histoire proprement militaire de guerres dont nous soulignons l’hétérogénéité, mais d’écrire l’histoire des diverses stratégies et représentations des e Caucasiensdéployéesparl’EmpirerusseàlafinduXVIII -1850.Cesreprésentationssontétudiées en tant que régimes de visibilité qui permettaient de construire et de concevoir un espace nouvellement conquis comme une région de l’empire et de voir ses habitants comme des sujets (criminels ou pacifiques). La thèse analyse deux niveaux de fonctionnement de ces régimes de visibilité : un premier niveau lié aux grandes expéditions accompagnées de « rites de pacification » et un second niveau ayant trait aux institutions impériales, notamment des cours de justice, censées punir les criminels au quotidien. Toutefois, le régime de visibilité qui permettait de voir la population autochtone, de concevoir les Caucasiens comme sujets de l’Empire, ne pouvait évidemment pas définir comment les Caucasiens se percevaient eux-mêmes. L’étude de deux groupes de chants adygues composés par des bardes professionnels aussi bien que par des femmes adygues et la succession d’interprétations dont ils ont fait l’objet depuis le milieu du XIXème siècle jusqu’à nos jours montre comment les femmes et hommes caucasiens se pensaient en tant que sujets de l’histoire.

Jury

  • Mme Claire Mouradian (Directrice de thèse), CNRS
  • M. Alain Blum, EHESS
  • M. Christian Ingrao, CNRS
  • Mme Aude Merlin, Université Libre de Bruxelles
  • M. Harsha Ram, UC Berkeley California
  • M. Alexandre Toumarkine, INALCO

Informations pratiques

Date(s)
  • Jeudi 25 novembre 2021 - 09:00
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.