Soutenance de thèse

A reference Grammar of Caijia : An unclassified language of Guizhou, China

Résumé

Dans la famille des langues sino-tibétaines, le caijia, ou meŋ²¹ni³³ŋoŋ³³ ‘parole de caijia’, est une langue en danger de disparition puisqu’elle compte moins de 1 000 locuteurs (1982 Language Team of Bureau of Ethnic Identification in Bijie) à Hezhang et à Weining, dans le nord-ouest de la province du Guizhou et dans le sud-ouest de la Chine. La sous-classification du caijia reste inconnue. Cette thèse, dont le but est de présenter une description linguistique de la variété de Xingfa du caijia, est la première grammaire de référence de cette langue basée sur des données recueillies à Xingfa dans le district de Hezhang. Un chapitre introductif, le chapitre 1, présente, tout d’abord, l’origine du peuple caijia sur la base de documents historiques pouvant être datés de la période des dynasties Ming et Qing (1368-1912). Ce chapitre présente des caractéristiques linguistiques de base et le profil typologique de la langue caijia. Le chapitre 2 décrit ensuite, brièvement, le système phonologique du caijia. Faisant suite au chapitre 2, les chapitres 3 et 4 introduisent respectivement les constituants et les éléments constructifs dans les syntagmes nominaux et verbaux. Étant donné que le caijia est une langue analytique dépourvue de marquage flexionnel, cette présente thèse met essentiellement l’accent sur la syntaxe du caijia. Les chapitre 5 à 7 abordent successivement les constructions ditransitives, causatives et passives, entre lesquelles existe une forte relation. Le chapitre 8 introduit trois constructions de marquage différentiel de l’objet direct attestées en caijia, et le chapitre 9 concerne les constructions de comparaison. Les chapitres 10 à 13 se focalisent sur les systèmes d’aspect et de modalité, ainsi que sur la négation et l’interrogation. Les chapitres 14 et 15 portent sur la relativisation, la complémentation, la coordination et la subordination du caijia. Enfin, cette thèse se termine par une brève conclusion qui résume les caractéristiques spéciales constatées en caijia dans le cadre de la typologie linguistique en Asie de l’Est et du Sud-est.

Jury

  • Mme Hilary Chappell (Directrice de thèse), EHESS
  • M. Walter Bisang, Johannes Gutenberg Universität Mainz
  • M. Andy Chin, University of Hong Kong
  • M. Denis Creissels, Université Lumière Lyon 2
  • M. Alain Peyraube, EHESS
  • Mme Alice Vittrant, Aix-Marseille Université
  • M. Jian Wang, Changshu Institute of Technology

Informations pratiques

Date(s)
  • Jeudi 23 juillet 2020 - 10:00
Lieu(x)
  • Visioconférence