Soutenance de thèse

The Rüm Orthodox Community of Syria in a Time of Change and Violence : 1860-1914

Résumé

Cette recherche se concentre sur la situation des chrétiens du Levant, principalement la communauté Rūm orthodoxe de Damas et le patriarcat d'Antioche qui comprend les différentes régions du Liban et de la Syrie au cours des années 1860-1914. Elle vise à étudier l'impact des Tanẓīmāt (réformes) à travers les questions suivantes qui ont préoccupé les chrétiens orthodoxes de ce temps : le prosélytisme, le calendrier grégorien, la conscription militaire, les événements de 1860, les indemnités, la question bulgare et l'indépendance de l'Église d'Antioche, sur la vie et l'histoire de cette communauté, en se basant sur les Archives inédites du Patriarcat d'Antioche, conservées à Damas et consultées en croisement avec les « Archives diplomatiques du ministère des Affaires étrangères » conservées à La Courneuve (France), les Archives du Patriarcat maronite, Bkerké (Liban) et les Archives pontificales (Archivio Segreto, Propaganda Fide et Églises orientales), à Rome (Italie). Cette recherche révèle que l'histoire interne de la communauté Rūm orthodoxe et l'histoire ecclésiastique de l'Église d'Antioche sont profondément liées aux grandes questions de cette époque. Les Tanẓīmāt ottomanes ont énormément affecté la vie de la communauté Rūm orthodoxe en Syrie et au Liban. D’une part, les Tanẓīmāt et les ingérences étrangères ont joué un rôle de premier plan à provoquer les massacres de 1860. D'autre part, elles ont largement profité aux communautés chrétiennes sur les droits économiques, sociaux et culturels, ainsi que sur la mise en forme de leur identité arabe et gestion de leurs affaires ecclésiales.

Jury

  • M. Bernard Heyberger (Directeur de thèse), EHESS
  • Mme Méropi Anastasiadou, INALCO
  • M. Henry Laurens, Collège de France
  • M. Souad Slim, Université de Balamand
  • Mme Chantal Verdeil, INALCO

Informations pratiques

Date(s)
  • Jeudi 3 décembre 2020 - 14:00
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat