Soutenance de thèse

Procession, progression. Périodicité, mythes et hiérarchie dans l'organisation sociale des Muscogee (Creek) au 18e siècle (Alabama, États-Unis)

Résumé

Le projet de renouveler l’écriture de l’histoire coloniale de l’Amérique du Nord, qui anime une historiographie majoritairement états-unienne depuis les années 1970, peut-il s’accomplir sans renouveler les paradigmes ethnologiques qui fournissent aux historiens une partie de leurs cadres d’intelligibilité ? Le cas de l'organisation sociale des Muscogee du 18e siècle (actuel Alabama) nous a amené à interroger le statu quo ethnographique du Sud-Est selon deux axes : en partant d’une approche d’analyse structurale de la mythologie des Muscogee, on a voulu réinscrire le Sud-Est – au plan du mythe, du rite et de l’organisation sociale - dans l’espace de cohérence culturelle pan-amérindien établit par les Mythologiques de Lévi-Strauss ; au plan des modèles sociologiques on a cherché à réarticuler la question du dualisme et de la stratification sociale contruite sur les hiérarchies politico-rituelles, de façon critique par rapport à la “chefferie” qui sert à penser la transition entre des systèmes politiques fortement hiérarchisés dans la période mississippienne (900-1550 ap. J.-C.) et les organisations sociales qui émergent, après un trou noir documentaire d'un siècle, dans les sources à la fin du 17e siècle.  L’intrigue suivie par ce travail, recourant aux sources françaises, anglaises et espagnoles du 18e siècle, fait émerger les thèmes de la procession, de la progression et du « mouvement séquencé ». L’intérêt analytique de ce paradigme - version muscogee du chromatisme – s’applique tant à la compréhension de l’ordre hiérarchique dans l’organisation sociale, pour laquelle on développe le concept de formation aristocratique qu’à la reconstitution de la cohérence profonde des pratiques rituelles aux plans cosmologique, eschatologique et leur articulation à la périodicité de leur morphologie sociale.

Jury

  • M. Emmanuel Désveaux (Directeur de thèse), EHESS
  • M. Davide Domenici, Universita di Bologna
  • M. Gilles Havard, CNRS
  • M. Lionel Larré, Université Bordeaux Montaigne
  • M. Jean Lassègue, CNRS
  • Mme Anne-Christine Taylor, CNRS

Informations pratiques

Date(s)
  • Mardi 12 novembre 2019 - 14:30
Lieu(x)
  • EHESS (salle BS1_28), 54 boulevard Raspail 75006 Paris