Soutenance de thèse

Métissage et modernisme. Créativité racialisante en "espace luso-brésilien

Résumé

Quelles affinités existent entre ce que nous comprenons aujourd'hui par « homme métis » et l'homme nouveau dont rêvaient les avant-gardes artistiques des années 1920 et 30 ? Cette thèse cherche des réponses en partant de l'apologie du «métissage luso-brésilien» élaboré par l'écrivain et sociologue Gilberto Freyre (1900-1987) dans un temps social transnational et «pré-génétique» où les concepts de race et de culture commençaient à être distincts, mais plus fréquemment se mélangeaient. Nous soutenons que le succès de son premier livre – Casa-Grande & Senzala (1933), vu à l'époque sans doute comme moderne – tient, d'une part, à l'alliage de visions passéistes et futuristes – à travers de notions comme celle de survivance (culturelle) –, et d'autre part à l'union de corps racialisés et espaces nationaux hybrides. Nous soutenons en outre que cette double ressource intellectuelle – présente également dans les écrits de modernistes comme Pound et Kandinsky – est alimentée par l'anthropologie culturelle (notamment l'« école » de Franz Boas) et par des esthétiques psychologiques de matrice germanique. La présence d'« avant-gardismes » dans la vie sociale moderne, particulièrement en matière d'architecture, d'urbanisme, et de design, nous conduit, simultanément, à enquêter sur des liens oubliés entre quelques idéaux « conservateurs » et « révolutionnaires », implicites dans des textes critiques tels que ceux de Mario de Andrade et de Clement Greenberg – pour qui le mouvement moderne, après l'entre-deux-guerres, « est devenu une "culture" ».

Jury

  • M. Jean-Frédéric Schaub (Directeur de thèse), EHESS
  • Mme Laura de Mello e Souza (Co-Directrice), Université Paris Sorbonne
  • Mme Claudia Damasceno Fonseca, EHESS
  • M. Paulo César Garcez Marins, Universidade de Sao Paulo
  • M. Markus Messling, Universität des Saarlandes
  • M. José Tavares de Lira, Universidade de Sao Paulo

Informations pratiques

Date(s)
  • Vendredi 18 décembre 2020 - 15:00
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.