Soutenance de thèse

L'interaction entre la nature et la société. Les méandres des rivières et des zun dans le canton rural de Chishang à Taïwan

Résumé

Depuis quelques années, il y a de plus en plus d’artistes qui choisissent Chishang en tant que lieu de leur performance. Ce lieu est devenu un site touristique très fameux, où l’on sinue le long des zùn pour contempler le paysage, cherchant à connaître son histoire, à rencontrer les habitants, à déguster les cuisines préparées à partir de riz, à se reposer sur la terrasse du temple de Tǔdì Gōng. Le riz est la production agricole principale, grâce à la construction des zùn et à l’irrigation, qui ont permis la naissance, la continuité, à partir de XVIIIème siècle, de la riziculture. Avec la diversité des ethnies venues de différents horizons, la transformation du paysage nous montre le rapport à la terre des habitants de Chishang. Plus on humanise la terre, plus on « tue le paysage (shā fēngjĭng殺風景) », faisant que l’on ne se sent plus chez soi. Ce dépaysement a poussé les habitant à cultiver leurs particularités, processus qui a fait naître un milieu original, et qui se poursuit indéfiniment.

Jury

  • M. Augustin Berque (Directeur de thèse), EHESS
  • M. Alain Arrault, Ecole française d’Extrême-Orient
  • Mme Sonia Keravel, Ecole Nationale Supérieure de Paysage -Versailles
  • M. Ricardo Gonzalez Villaescusa, Université Paris Nanterre
  • M. Patrick Moquay, Ecole Nationale Supérieure de Paysage -Versailles
  • M. Philippe Pelletier, Université Lyon 2

Informations pratiques

Date(s)
  • Lundi 7 décembre 2020 - 09:00
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat