Soutenance de thèse

L’Europe face au défi de l’hospitalité. La représentation de la « crise migratoire » dans l’art européen entre 2007 et 2017

Résumé

Dans les années 2000, l’Europe connaît un afflux massif de migrants et de réfugiés en provenance d’Afrique et du Moyen-Orient. Au cours de la seule année 2015, considérée comme la plus meurtrière, on estime que plus de 1.2 million de personnes sont entrées dans l’espace Schengen et que 3.770 sont mortes avant d’atteindre les portes de l’Europe. Les médias se sont fait l’écho de cette situation en véhiculant des images qui sont devenues emblématiques de ce qu’on a appelé la « crise migratoire » et qui ont contribué à ranimer la longue tradition de la représentation visuelle de l’étranger dans la culture européenne. Les artistes ont répondu à leur tour à ces images, parfois controversées et génératrices d’émotions. Cette recherche vise à analyser la relation complexe et souvent ambiguë que les images médiatiques et artistiques entretiennent avec le phénomène migratoire contemporain et ses sujets. Plus précisément, elle se focalise sur la représentation des réfugiés et de la « crise migratoire » dans l’art européen entre les années 2007 et 2017. Cette décennie, durant laquelle se cristallisent les tensions entre les médias et les artistes, est celle où l’on observe une intensification importante et une diversification de modes d’engagement au sein de l’art à vocation humanitaire. Située au croisement de l’histoire de l’art, des études visuelles et de la sociologie des migrations, cette thèse identifie des types d’images et des références iconographiques exploités durant cette période par les médias et les artistes, afin de montrer la manière dont ils s’influencent mutuellement, dialoguent et façonnent les attitudes des Européens à l’égard de la « crise migratoire » et de l’accueil des réfugiés. Le but principal de l’étude est de cartographier les tendances dominantes dans ces deux champs en portant une attention particulière à l’activité des artistes communément définis comme engagés ou militants, qui adoptent des stratégies esthétiques très diverses allant de la provocation à l’écoute, en passant par la médiation entre les nouveaux arrivants et les citoyens. Il s’agit donc d’examiner comment l’art contemporain et les médias définissent et représentent l’hospitalité européenne et, par quels moyens les artistes tentent de transformer l’art en un espace d’hospitalité et de dialogue capable d’influencer les sociétés actuelles. La thèse aborde des questions clés liées à l’expérience de l’exil et à l’accueil des étrangers, telles que la frontière comme lieu de la négociation de l’identité, la spectralité du réfugié, l’hostilité ouverte versus l’hospitalité inconditionnelle, ou encore l’importance de la langue et du témoignage dans le processus d’intégration du réfugié à sa société d’accueil. Chacun de ces aspects de la réalité migratoire européenne est présenté à travers quelques œuvres d’art et examiné avec les outils analytiques provenant notamment des études visuelles (Jill Bennett, Nicholas Mirzoeff, Ariella Azoulay). La réflexion sur le potentiel analytique de l’esthétique migratoire — selon le terme proposé par Mieke Bal —, présente en toile de fond de ce travail, se conclut par quelques propositions concernant le rôle et l’importance d’un éventuel tournant migratoire dans l’histoire de l’art. La thèse s’appuie aussi sur des éléments de la philosophie de Jacques Derrida, jugés particulièrement pertinents pour la réflexion sur la dimension éthique de la représentation des réfugiés. Cette recherche, enfin, entend contribuer au développement de l’approche interdisciplinaire dans l’étude de l’art contemporain qui se focalise sur les problèmes sociétaux importants et cherche à participer activement au débat public.

Jury

  • Mme Brigitte Derlon (Directrice de thèse), EHESS
  • M. Michel Agier, EHESS
  • M. Gil Bartholeyns, Université de Lille
  • Mme Sophie Cras, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • M. Michal Krzykawski, Université de Silésie
  • Mme Evelyne Toussaint, Université Toulouse Jean Jaurès
  • Mme Elvan Zabunyan, Université Rennes 2

Informations pratiques

Date(s)
  • Mardi 15 décembre 2020 - 09:00
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.