Soutenance de thèse

De l’activisme urbain à la politique institutionnelle : acteurs et dynamiques de la démocratie de l’expérience à Sao Paulo et à Belo Horizonte

Résumé

Les crises politiques successives ont fortement déstabilisé le Brésil dans les années 2010-2020. Nous assistions à une série de soulèvements qui ont eu lieu au fil de ces années : dès l’augmentation des grèves générales, en 2011 et en 2012, l’immense polarisation à partir des manifestations de juin 2013, l’élection des candidats d’extrême droite à l’émergence des collectifs de gauche pour « l’occupation politique » — cette dernière conformant l’objet de cette recherche doctorale. Cette thèse prétend montrer que, malgré ce scénario tendu, la réinvention de pratiques et d’autres manières de faire politique est au cœur de l’expérience co-construite par les militants de Somos Muitas (à Belo Horizonte) et de la Bancada Ativista (à São Paulo). Dans un tel scénario, comment ces acteurs ont passé de l’activisme urbain à élire un mandat partagé au sein des institutions législatives ? Au fil de cette thèse, j’apporte le cadre théorique nécessaire pour bien comprendre les pratiques, les discours et les dynamiques entrepris par ces acteurs. La thèse est composée de huit chapitres partagés en deux parties. La première partie s’intéresse à la question suivante : quelles pratiques émergent pour faire face aux crises politiques et à la méfiance envers le pouvoir institué ? En effet, ces pratiques et tactiques composent ce que j’appellerai « la démocratie de l’expérience », qui se développe en résonance avec les quatre éléments suivants abordés dans la deuxième partie de la thèse : le choc des démocraties, la culture alter-activiste, l’occupation des espaces publics et la reconfiguration de ce que l’on comprend par justice sociale à partir d’une approche féministe et décoloniale.

Jury

  • M. Pierre-Antoine Chardel (Directeur de thèse), Institut Mines-Télécom Business School (IMT-BS
  • M. Heitor Frugoli Jr. (Directeur de thèse), Université de Sao Paulo
  • M. Luiz Augusto Campos, Université de l’Etat de Rio de Janeiro
  • Mme Catherine Neveu, CNRS
  • M. Geoffrey Pleyers, Université Catholique de Louvain

Informations pratiques

Date(s)
  • Mardi 13 juillet 2021 - 15:00
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.