Soutenance de thèse

Une histoire du binôme conflictuel latin-français dans l'enseignement secondaire en France, du XVIIIe au XXe siècle. Pour une métadidactique de l'enseignement du français

Résumé

L’enseignement secondaire en France s’est fait successivement en latin puis en français. Les deux langues après avoir cohabité ont été enseignées séparément ce qui a rompu leur lien de filiation. Or cette séparation a donné lieu à des querelles violentes entre ceux qui estimaient qu’on ne pouvait pas apprendre le français sans avoir fait du latin et ceux qui estimaient le contraire. Ces querelles ont perduré jusqu’à nos jours et la présente thèse se propose d’en rechercher les raisons historiques pour éclairer ce débat qui, parce qu’il n’est toujours pas compris, pèse encore sur l’enseignement du français et des langues anciennes. Or, pour mener à bien cette étude et en délimiter le champ d’investigation, un nouveau terme a dû être crée, celui de métadidactique, pour combler un vide institutionnel et pour signifier que l’enseignement a besoin de connaître les conceptions de la langue enseignée des époques antérieures pour mieux saisir de quelle tradition il est redevable. L’étude historique ici menée s’appuie sur des textes de personnalités qui ont toutes réfléchi à l’enseignement du latin et du français et qui ont pris position dans le contexte historique qui était le leur. C’est cette succession historique des différentes conceptions de la langue enseignée et de la langue d’enseignement qui constitue le corpus sur lequel la métadidactique s’appuie pour permettre aux enseignants actuels de comprendre que l’enseignement est issu d’une tradition dont il est nécessaire d’avoir connaissance pour mieux comprendre les enjeux actuels de l’enseignement du français et de la complémentarité indispensable des langues anciennes.

Jury

  • M. Pierre Judet de la Combe (Directeur de thèse), EHESS
  • M. Pascal Charvet, Ministère de l’Education nationale
  • M. Bertrand Daunay, Université de Lille
  • M. Pierre-Antoine Fabre, EHESS
  • Mme Claire Lechevalier, Université de Caen
  • Mme Perrine Simon-Nahum, CNRS

Informations pratiques

Date(s)
  • Jeudi 4 mars 2021 - 14:00
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.