Soutenance de thèse

La Guerra di Castro (1641-1644) e la sua ricezione francese

Résumé

L’objet principal de ce travail de recherche est la première Guerre de Castro, un conflit qui a eu lieu en Italie entre 1641 et 1644 et vit s’opposer le pape Urban VIII et le duc de Parme Odoardo Farnèse. Á l’origine de cette guerre se trouve l’incapacité du duc Odoardo de rembourser sa dette à la Chambre Apostolique, dont le duché de Castro, un fief pontifical situé dans le Nord du Latium, était la garantie. Pour cela, Castro a été occupé par l’armée pontificale en octobre 1641 et restitué au duc de Parme seulement en 1644, après l’intervention d’une coalition d’Etats italiens composée de Modène, Venise et du Grand-Duché de Toscane. Ensuite, Castro a été définitivement annexé par les États de l’Église en 1649, à l’issue d’une courte guerre.  Cette recherche porte sur les manières dont différents publics et acteurs politiques se sont approprié la Guerre de Castro et la polémique sur l’occupation pontificale du duché : dans ce contexte, la notion d’appropriation se réfère aux façons dont cet événement fut perçu, interprété et remployé pendant son cours et dans les décennies suivantes.  Plusieurs sources sont mobilisées : avvisi, relations, mémoires, correspondances diplomatiques, ouvrages historiographiques de l’époque ou des siècles suivants, libelles, pièces satiriques. De manières différentes, toutes ces écritures racontaient l’événement en se penchant sur certains aspects de celui-ci. L’analyse fine de certains épisodes précis de cette guerre montre comment ces écritures diffusaient de l’information sur le conflit et, en même temps, cherchaient à la manipuler en fonction des stratégies de publication des parties opposées.  Dans l’organisation de ces efforts de publication, le rôle de certains agents politiques, pour la plupart des diplomates ou des savants engagés au service de leur souverain, était d’importance cruciale. En effet, ces hommes faisaient le tri de l’information contradictoire qui circulait afin de fournir des renseignements utiles, en mettant en valeur leur expertise et en mobilisant parfois leurs réseaux. En outre, en écrivant de l’événement, ils intervenaient sur l’événement même, soit dans l’activité diplomatique, soit dans des écrits polémiques ou de propagande. Á côté de cela, cette recherche se focalise sur la réception en France de cet événement. Á ce propos, est prise en compte l’action médiatrice du nonce en tant qu’observateur de la politique française et acteur politique qui s’efforçait de défendre les raisons de la papauté. En outre, est étudiée la façon dont les périodiques français de l’époque, le Mercure françois et la Gazette, ont raconté la Guerre de Castro, en mettant en évidence l’existence de relations très étroites entre ces périodiques et les avvisi italiens.  Enfin, cette recherche s’occupe des pratiques d’écriture de l’histoire au temps de la Guerre de Castro. D’une part, elle met en évidence l’extension et le poids de l’usage de la preuve historique dans les ouvrages de controverse juridique sur les querelles territoriales. De l’autre, elle esquisse les relations que Vittorio Siri, un des plus célèbres historiens italiens du dix-septième siècle, entretenait avec les princes italiens et ses collaborateurs, ce qui contribue à éclairer la manière dont Siri a écrit les premiers volumes de son œuvre majeure, le Mercurio.

Jury

  • Mme Dinah Ribard (Directrice de thèse), EHESS
  • M. Igor Melani (Directeur de thèse), Universita degli Studi di Firenze
  • M. Jean Boutier, EHESS
  • M. Alessandro Buono, Universita degli Studi di Pisa
  • Mme Simona Cerutti, EHESS
  • M. Andrea Gardi, Universita degli Studi di Udine

Informations pratiques

Date(s)
  • Vendredi 29 janvier 2021 - 10:00
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.