Soutenance de thèse

Gli oggetti della nostalgia per ripensare il rapporto con il tempo : pratiche e memorie di due generazioni

Résumé

Cette thèse a pour but d'explorer la nature des objects affectifs à travers l'analyse d'études de terrain que j'ai effectuées entre 2016 et 2019: l'étude de terrain au sein du Musée des Objets Ordinaires de Marseille et de Parme (recherche dans un environnement muséal) et l'étude de terrain conduite à l'intérieur de 28 habitations en Émilie Romagne (recherche dans un environnement domestique)comprenant une comparaison entre deux générations: les sexagénaires et les trentenaires. Plus précisément, à l'aide de la recherche présentée ici, j'ai voulu essayer de comprendre, au moyen d'une
analyse approfondie, la relation homme-objet, la nature du lien que les individus tissent avec les différentes dimensions temporelles de leur vie: le passé, le présent et le futur. Mon travail de recherche se fonde en effet sur l'hypothèse que les objets affectifs (ici définis comme «objets de la nostalgie») s'inscrivent dans l'histoire de leurs propriétaires, et que ceux-ci évoquent des souvenirs, mais aussi des valeurs et différentes manières de vivre et d'exister.
À quoi servent les objets affectifs? Quel est leur rôle dans la vie quotidienne? De quelle manière la relation homme-objet affecte la perception du temps: le passé, le présent et le futur? Est-ce que notre attachement aux objets dépend de notre âge? Et de notre sexe? Pourquoi est-ce que les hommes ont, depuis toujours, le besoin de s'attacher à des objets matériaux apparemment privés de fonctions? De quelle manière la position des objets dans l'espace nous parle du lien que nous tissons avec ce qu'ils symbolisent? Existent-ils différentes manières d'éprouver la nostalgie selon l'âge et/ou le sexe des individus (générations des trentenaires-sexagénaires)?
Ceci est une partie des questions auxquelles j'ai voulu essayer de répondre à travers le travail de recherche ici présenté.

Jury

  • Mme Anne Monjaret (Directrice de thèse), CNRS
  • Mme Francesca Sbardella (Directrice de thèse), Universita di Bologna
  • M. Matteo Aria, Universita di Roma La Sapienza
  • Mme Véronique Dassié, CNRS
  • M. Fabien Dei, Universita di Pisa

Informations pratiques

Date(s)
  • Vendredi 26 novembre 2021 - 14:00
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.