Soutenance de thèse

Le débat britannique sur la Révolution française : de Burke à Bentham

Résumé

Même si le débat britannique sur la Révolution française a eu une courte vie (1789-1795), il a profondément influencé les grands esprits en Europe tout au long du XIXe siècle. Pourquoi la Révolution a-t-telle eu lieu en France ? La Révolution, est-elle venue dans la continuité de l’indépendance américaine et de la révolution glorieuse britannique ou représente-t-elle une rupture dans le cours de l’histoire à l’époque moderne ? Autrement dit, peut-on mieux comprendre les répercussions de la Révolution à l’échelle européenne sous le prisme du discours politique britannique ? Nous essaierons de répondre à ces questions en reconstruisant l’échange philosophique entre les défenseurs et les détracteurs de la Révolution. Si Edmund Burke s’est opposé radicalement à la Révolution dès 1789 en mettant l’accent sur les dérives violentes de l’expérience révolutionnaire française, certains autres philosophes des Lumières comme Paine, Wollstonecraft ou Godwin ont mis l’accent sur l’aspect novateur et progressiste des revendications de la Révolution française comparée aux révolutions du monde anglo-saxon. Dans cette thèse, nous tenterons de mettre en dialogue les arguments principaux de la querelle philosophico-politique autour de la Révolution française, dans l’objectif de mieux comprendre l’esprit du débat britannique sur la Révolution.

Jury  

  • M. Patrice Gueniffey (Directeur de thèse), EHESS
  • M. Jordi Canal, EHESS
  • Mme Laurence Chamlou, Université de Reims
  • M. Olivier Dard, Université Paris Sorbonne
  • M. Christophe Prochasson, EHESS
  • M. Emmanuel de Waresquiel, EPHE

Informations pratiques

Date(s)
  • Vendredi 18 décembre 2020 - 14:00
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.