Date de parution:
octobre, 2020
Type de norme: 
ISBN 13
Numéro: 
978-2-7132-2824-7
Numéro de la revue:
190

Archives de sciences sociales des religions, n°190

Autour de Comte et Saint-Simon. Reconfigurations socio-religieuses post-révolutionnaires

Qu’est-ce au juste qu’une utopie, et qu’en advient-il lorsqu’elle se mêle de religion? Au lendemain de l’immense bouleversement qu’avait été la Révolution française, les œuvres de Saint-Simon et d’Auguste Comte, elles-mêmes traversées par la question religieuse, ont été l’objet de multiples investissements ordonnés tantôt à la nostalgie de l’ordre ancien, tantôt à l’invention d’un monde nouveau où raison et religion se partageraient l’invention du sens donné à la vie commune.

Issu de plusieurs rencontres entre historiens, philosophes et spécialistes de la littérature, le dossier « Autour de Comte et Saint-Simon. Reconfigurations socio-religieuses post-révolutionnaires », explore les formes prises par cette « société imaginaire » dont Tocqueville disait qu’elle se bâtissait au-dessus de la « société réelle », dans un double rapport de contiguïté et de critique. On y croise Joseph de Maistre et George Sand, Gustave d’Eichtal et Pierre Leroux, Enfantin et Saint-Amand Bazard, l’Index romain et la question du blasphème. Qu’elle soit métaphorique ou tissée de rites et rêvant d’institution, la religion y sert de support à une critique de la modernité nourrie par le romantisme et le retour des prophètes. Une tradition littéraire se déploie, aux prises avec l’actualité et l’histoire en train de se faire, et qui n’est peut-être rien d’autre que la première tradition sociologique.

À ce dossier s’ajoutent deux « varias », l’un consacré aux communautés monastiques confrontées au vieillissement de leurs membres, l’autre à une réflexion sur le rapport entre environnement et religion, dans le sillage du texte fondateur de Lynn White récemment réédité.