Date de parution:
avril, 2014
Type de norme: 
ISBN 13
Direction d'ouvrage:
Denis Thouard
Numéro de la revue:
77-2

Archives de Philosophie

Schleiermacher

Si l’on hésite parfois à présenter F. D. E. Schleiermacher (1768-1834) comme un philosophe important de l’époque foisonnante comprise entre Kant et Hegel, entre ses contemporains Fichte et Schelling, ce n’est pas qu’il y aurait véritablement doute sur son engagement spéculatif ni sur l’originalité du système développé. Ce serait plutôt en raison de l’abondance des biens qui caractérise son activité, plutôt que sa production en termes de livres publiés. Car Schleiermacher était sans doute plus important encore comme théologien, où il s’est illustré par les principaux ouvrages qu’il ait fait paraître lui-même, la Doctrine de la foi et l’Encyclopédie théologique en abrégé. Les livres qui ont assis sa notoriété, les Discours sur la religion et les Monologues, ne relèvent quant à eux pas techniquement de la philosophie, bien qu’ils l’intéressent à plus d’un titre. Cela peut se dire aussi de sa traduction de la plus grande partie des dialogues de Platon qui, si elle est d’une portée philosophique incontestable, montre d’abord l’étendue du savoir-faire du philologue. Sa charge de travail impressionnante l’empêcha de livrer une version de la Dialectique, à laquelle il travaillait à la fin de sa vie.