Quatre étudiantes et étudiants de l’EHESS lauréats des prix de la Chancellerie des universités de Paris 2019

Les Prix de la Chancellerie récompensent l’excellence de la valeur universitaire et scientifique d’une thèse de doctorat soutenue au cours de l’année civile précédant l’année d’attribution. Ils s’adressent à tous les étudiants franciliens en droit et sciences politiques, sciences économiques et gestion, médecine et sciences, lettres et sciences humaines et pharmacie.

Chaque année, 50 prix solennels de 10 000 euros, toutes disciplines confondues, 5 prix de thèse en droit privé de 2 000 euros et 12 prix honorifiques en droit et sciences économiques sont décernés. Cette année, l'EHESS compte quatre de ses doctorantes et doctorants parmi les lauréats :

  • Kyra GriecoPolitiser l’altérité, reproduire les inégalités. Genre, ethnicité et oppositions aux activités minières dans les Andes nord-péruviennes, thèse sous la direction de Carmen Salazar-Soler (1er prix spécialisé en anthropologie, histoire et géographie) ;
  • Marie Le Clainche-PielCe que charrie la chair. Approche sociologique de l’émergence des greffes du visage (France / Royaume-Uni), thèse sous la direction de Nicolas Dodier et Catherine Rémy (Prix en lettres et sciences humaines) ;
  • Gaspard LionHabiter en camping. Trajectoires de membres de classes populaires dans le logement non ordinaire, thèse sous la direction d’Isabelle Backouche et Olivier Schwartz (1er prix spécialisé en philosophie, sociologie, sciences de l’éducation, ethnologie) ;
  • Ariane MakEn grève et en guerre. Les mineurs britanniques au prisme des enquêtes du Mass Observation, 1939-1945, sous la direction de Laura Lee Downs et Alain Cottereau (Prix en lettres et sciences humaines).

Plus d'informations