Maya Warrier

 
  • Vendredi 6 janvier : Hindu householders and renouncers: tension, compromise, dialogue

  • Vendredi 13 janvier : The female ascetic: gyno-centric models of renunciation

  • Vendredi 20 janvier: Modern renouncer-gurus in the global arena

  • Vendredi 27 janvier :  'New Age Hinduism': a theoretical exploration

Anthropologue, Maya Warrier étudie le processus d’adaptation de l’hindouisme aux changements rapides qui affectent la société indienne contemporaine. Elle a ainsi examiné les manifestations de la dévotion au guru dans le cadre de la société de consommation à partir d’enquêtes sur Mata Amritanandamayi, sainte femme hindoue originaire du Kerala qui anime une vaste organisation transnationale (Mata Amritanandamayi Math ou MAM), et sur son groupe de disciples issus de la middle-class indienne. Elle s’est aussi intéressée à l’insertion de l’hindouisme dans les flux de la mondialisation, pour traiter de la construction de l’identité hindoue en situation de diaspora, notamment dans la société pluriculturelle de la Grande-Bretagne. Enfin, plus récemment, elle a entrepris d’étudier les formes prises en Occident par les “spiritualités alternatives” (yoga, ayurveda) et pratiques de guérison (healing traditions) originaires de l’Asie du Sud et inséparables de l’hindouisme.

 
Principales publications :

- 2005. Hindu Selves in the Modern World: Guru Faith in The Mata Amritanandamayi Mission. South Asian Religion Series. London and New York: Routledge-Curzon (also published in Delhi, India by
Foundation Books via Routledge).

- 2008. (co-edited with Simon Oliver) Theology and Religious Studies: Exploring Disciplinary Boundaries  London: T&T Clark

- Sous presse. Public Hinduisms. Co-edited with John Zavos, Deepa Reddy et al., (Selected papers from AHRC-funded network project), Delhi, London: Sage.



Informations pratiques

Date(s)
  • Vendredi 27 janvier 2012 - 13:00
Lieu(x)
  • Le France, salle 662, 190 avenue de France, 75013 Paris,