Vico, une enquête pour comprendre les conséquences du confinement sur la vie quotidienne

Douze chercheuses et chercheurs en sciences sociales de l'EHESS, du CNRS et des universités Aix-Marseille, Grenoble Alpes et de Toulouse, ont mené en avril-mai 2020 une enquête sur "la vie en confinement" (Vico), à laquelle ont participé plus de 16 000 personnes.

L'énquête a porté sur les inégalités des conditions de logement et des situations professionnelle face au confinement, sur la stratification sociale des pratiques de confinement et sur les effets du confinement sur les relations interpersonnelles, les liens sociaux et les solidarités.

Produire des connaissances sur un événement historique exceptionnel

L’enquête Vico a été lancée, dans le temps même de l’événement, pour mieux comprendre les multiples conséquences de la pandémie Covid-19 sur la vie des personnes résidant en France. Son objectif est de produire un savoir et de documenter, pour l’avenir, la gigantesque crise que nous traversons. Au-delà des analyses scientifiques de moyen terme dont elles seront le socle, les données produites sont aussi une archive versée au dossier d’un phénomène historique que les historiens comme les citoyens pourront consulter plus tard.

 

Equipe

  • Marie-Pierre Bès, sociologue, LISST, Université Toulouse Jean Jaurès
  • Claire Bidart, sociologue, CNRS - LEST, Aix Marseille Université
  • Adrien Defossez, sociologue, LISST, Université Toulouse Jean Jaurès
  • Guillaume Favre, sociologue, LISST, Université Toulouse Jean Jaurès
  • Julien Figeac, sociologue, CNRS - LISST, Université Toulouse Jean Jaurès
  • Michel Grossetti, sociologue, CNRS - LISST, EHESS, Université Toulouse Jean Jaurès
  • Lydie Launay, sociologue, LISST, Université Toulouse Jean Jaurès
  • Nicolas Mariot, sociologue, CNRS - CESSP, EHESS, Université Paris 1
  • Pierre Mercklé, sociologue, PACTE, Université Grenoble Alpess
  • Béatrice Milard, sociologue, LISST, Université Toulouse Jean Jaurès
  • Anton Perdoncin, sociologue, Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)
  • Benoit Tudoux, ingénieur, CNRS - Institut des sciences sociales du politique (ISP)




 

Plus d'informations