Coronavirus : Regards de l'EHESS

Revue de presse

Depuis décembre dernier, le monde entier semble vivre au rythme du Covid-19. À présent que le virus a quitté son foyer de Wuhan, en Chine, pour se propager sur le reste de la planète et notamment sur le continent européen, la pandémie – l'actuelle comme d’autres avant elles – invite à s’interroger sur les mécanismes à l’œuvre dans nos sociétés.

Les chercheuses et chercheurs de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) le soulignent dans leurs interventions auprès des médias dont nous vous proposons de retrouver une sélection : les épidémies ne se contentent pas d’attaquer les corps. Véritables actrices historiques et sociales, elles matérialisent – et fragilisent – des constructions sociales, politiques et économiques d’ordinaire invisibles et tacites. Elles ébranlent évidemment au premier plan les politiques de santé publique et conduisent les États à reconsidérer leurs rapports avec les populations. Les épidémies travaillent aussi le temps des sociétés. Les modes de gestion de la crise sanitaire réactivent des traditions parfois anciennes (telle la « mise en quarantaine ») autant qu’elles sont susceptibles d’accélérer parallèlement certaines évolutions ou de faire émerger des pratiques nouvelles, à l’exemple du recours aux drones, à l’intelligence artificielle et à la reconnaissance faciale dans la réponse chinoise. Mais au-delà du strict cadre sanitaire, les épidémies bouleversent les activités d’une humanité désormais mondialisée. Ainsi, devant la peur d’une propagation épidémique, les frontières se ferment et les pouvoirs politiques s’inquiètent. Quant aux flux de l’économie, ils doivent dorénavant eux aussi se plier au rythme du coronavirus.

Santé, inégalités, environnement, politique, croyances, circulations économiques, territorialité : c’est bien l’ensemble des pans de l’activité et de l’existence des sociétés qui se trouve affecté et interrogé par le virus. Nul doute que la pandémie en cours suscite l’activité réflexive des sciences sociales dès les semaines à venir et pour longtemps.

Nous vous proposons de découvrir – à travers cette première revue de presse – un aperçu du type d’approches et de questionnements susceptibles d'éclairer un tel phénomène et de répondre à des questions qui nous concernent toutes et tous.

Cette revue de presse sera actualisée en fonction des publications d’articles et d’interviews de nos chercheurs et chercheuses.

 

Les pandémies, moteur de l’Histoire ?

 

L’État au péril des épidémies

 

Planète coronavirus

 

Les sociétés au miroir des maladies

 

Ce que les épidémies font à l’économie

Plus d'informations